RS : X Olympique J2 : la réaction de Charline Picon

Charline Picon, RS :X
Classement provisoire : 2 / 27 (1- 6 – 2- (9) – 1 – 4)

« Je vais bien, je suis toujours dans le match. C’était pourtant une journée qui pouvait vraiment être piège dans le sens où cela fait longtemps que l’on n’a pas eu du vent de terre comme ça… d’autant qu’il était plus fort que prévu avec jusque 18 nœuds de vent. Ce sont des conditions que j’aime bien depuis quelques temps donc la vitesse était là. Mais sur la première manche j’ai loupé un gros coup, à cause de vents instables, des risées, des bandes de vent. C’est difficile de contrôler toute la flotte. La Chinoise et l’Anglaise ont fait de belles journées mais je gagne quand même une manche, j’en fais une autre où je suis 4e et une moins bonne. Le but c’est d’être toujours dans le match car certaines concurrentes ont marqué des points. Les conditions vont encore changer, on est à la moitié de la compétition. Demain nous sommes en repos, il ne faut pas perdre le rythme mais ça ne peut pas faire de mal. Hier on a eu une journée intense à cause de la chaleur. Comme pour le triathlon, la voile est un sport d’extérieur et les conditions sont extrêmes ici : on prend vraiment cher. Trois manches de 25 minutes sous ces chaleurs, sur 4 journées, il faut imaginer que c’est très physique. On va voir comment les concurrentes tiennent et comment je vais tenir. Normalement je suis préparée pour ça. Hier je me disais que peut être qu’un jour je passerais la ligne d’arrivée en vomissant. Mais à mi-championnat le but c’était de se placer car en voile on ne sait jamais à quelle sauce on va être mangées. Tout reste à faire ! Là je vais aller faire descendre ma température dans une cryothérapie qu’on a installé sur la marina. La nourriture et l’hydratation sont vraiment très importantes. J’ai aussi des bottes de récupération et de la kiné. Cette nuit je n’ai pas très bien dormi… mais je suis une maman, c’est pas tellement un drame une mauvaise nuit ! »

À lire sur le même sujet