Test : GA Sails Foil Mach 1

GA Sails Foil Mach 1

1579 €

 

Haut. : 88 cm

Long. : 91 cm

Long.aile : 81 cm

Surf. Aile : 1529 cm²

Long. stab. : 45 cm

Poids : 4,3 kg

 

 

Ce foil en carbone avec un fuselage aluminium est un modèle sans platine de pont avec une aile très large et extrêmement porteuse (1529 cm²). Construit en Italie, chez Moses (qui produit également pour Slingshot), ce foil est léger avec une belle finition, livré sans housse de transport.

On aurait préféré avec une platine pour un calage plus rapide et une répartition des forces mieux distribuée sur la carène.

En Navigation

L’un des foils les plus puissants du marché en windfoil pour un décollage instantané, le Mach 1 allège puis lève la planche avec le minimum de vitesse de déplacement : on décolle avant d’être au planing ! En même temps, il est ultra stable latéralement, idéal pour découvrir le windfoil. On peut donc privilégier des surfaces de voiles raisonnables, en dessous de 7 m². Nous avons également été surpris par sa vitesse de croisière très correcte pour une aile si porteuse. C’est vrai que ça reste limité en vitesse de pointe, par contre, c’est performant dans les plages de vent inférieures. Ultra stable en vol, ce Mach 1 assiste le pilote avec la possibilité de remonter très fort au près, descendre au vent arrière et surtout ne pas forcer pour garder le vol à des vitesses très très basses. Il n’est ni le plus rigide, ni le plus maniable une fois lancé. En revanche, il s’impose sur les lacs, les plans d’eau instables avec des zones déventés à traverser sans retomber : c’est plus important que d’aller très vite ! Enfin, on apprécie également cette portance XXL dans le jibe qui passe bien plus facilement que la plupart des foils concurrents. C’est stable dans le changement de pied en l’air et l’on reste en vol en fin de jibe à basse vitesse lorsque l’on empanne la voile. Une référence pour découvrir et progresser dans cette manœuvre

 

Verdict

Ce Mach 1 nous a encore plus emballé que l’Hybrid par son décollage ultra percutant en quelques mètres, sa stabilité, sa glisse correcte et surtout sa capacité à voler à de très basses vitesses. Il rassure lorsque l’on débute et assiste lorsque l’on pratique occasionnellement, facile dans le jibe et très maniable à basse vitesse. Un excellent foil au cœur du programme Freeride à utiliser sur des flotteurs de 70 à 85 cm de large avec des voiles de moins de 7m² principalement.

 

À lire sur le même sujet