PWA Costa Brava : Un podium 100 % français.

Pour l’ultime journée de course, c’est à 7h30 du mat que les coureurs avaient rendez-vous pour le skipper’s meeting. A 9h15, le premier départ était lancé de la manche n° 4 commencée la veille.

Ce sont les français qui ont fait le show dans la finale gagnant avec une belle empoignade entre Pascal Toselli et Antoine Albeau. Malheureusement, une touchette en sortie de jibe a entraîné une chute de Pascal  qui l’a reléguée à la 6ème place. Antoine a pu garder la tête de l’épreuve et filé vers sa seconde victoire de l’étape devant un Pierre Mortefon remonté à la seconde place.

 

Il y a eu du vent toute la journée, malheureusement une seule autre manche (la 5ème) a pu être courue sur toute la journée. La faute à un vent une fois de plus instable en force et direction. Il passait parfois de 25 à 10 nœuds et les coureurs partis en 7.8 m2 se retrouvaient collés à la bouée.

Très compliqué à gérer en terme de choix de flotteur et de surfaces de voiles.

 

Une ultime manche avec quelques rebondissements puisque Antoine Albeau saute dès la premier heat pour départ prématuré tandis que Pierre Mortefon largement en tête sur son deuxième heat se trompe de bouée et se prive de l’occasion de pouvoir aller défendre sa seconde place du classement provisoire, voir de prendre la première place peut-être.

Pascal Toselli de son coté se prend le wishbone du néerlandais Jordi Vonk dans l’oreille et file direct à l’infirmerie.

 

C’est un peu la débandade dans le clan français. Alors que dans les 4 finales précédentes, on retrouvait entre 3 et 5 français engagés, cette fois, il n’y a qu’un représentant français, Cyril Moussilmani.

Fort de sa vitesse, il parvient à doubler Bjorn mais doit s’incliner face à Ben Van der Steen qui a mis le turbo sur sa Gaastra.

Cyril termine 2ème de la finale et reprend la seconde place sur le podium à Pierre Mortefon.

 

On retient de cette épreuve catalane d’abord un podium 100 % français avec un Antoine Albeau toujours aussi solide, un Cyril Moussilmani motivé comme jamais pour réaliser un exploit et un Pierre Mortefon qui franchit une nouvelle marche. Ces trois-là ont marqué les esprits de leurs concurrents, c’est sûr !

 

L’autre très grosse performance sur cette épreuve de Costa Brava est à mettre à l’actif de Cédric Bordes qui réalise sa meilleur place en PWA avec toujours autant d’assurance dans le vent fort et le clapot.

 

Quand à Julien Quentel et Antoine Questel, les n° 3 et n°7 PWA 2013 habitués aux places d’honneur, ils sont totalement passés à côté de cette épreuve de Costa Brava. C’est la course et rien n’est acquis en PWA. La saison sera longue, riches en évènements et autres rebondissements. Et c’est très bien comme ça.

 

RDV du 1 au 6 juillet au Türkmenistan sur une destination totalement inconnue pour tous les coureurs.

 

Capture d’écran 2014-06-02 à 10.38.21

 

1. Antoine Albeau

2.Cyril Moussilmani

3. Pierre Mortefon

4. Ben Van Der Steen

5. Micah Buzianis

6. Bjorn Dunkerbeck

7. Cédric Bordes

8. Matteo Iachino

9. Alberto Menegatti

10. Josh Angulo….

14. Sylvain Moussilmani

15. Pascal Toselli

19. Julien Quentel

23. Benoit Moussilmani

24. Antoine Questel

25. Alexandre Cousin

26. Ludovic Jossin

30. Damien Le Guen

34. Tristan Algret

51. Olivier Bernard

62. Donat-Emmanuel Messiaen

 

 

 

À lire sur le même sujet