« Le Tow In enflamme Brutal Beach et Van Broeckhoven remporte la session ! »

Apès un réveil en douceur suite à une soirée très agitée hier soir à « La Vague », les riders étaient conviés à se retrouver sous la tente à Brutal Beach pour le meeting annuel de l’organisation EFPT. La matinée a donc été plutôt calme sur le spot, permettant à l’équipe du SFWO de préparer la zone de course pour la compétition officielle de Tow In (windsurf tracté) prévue pour l’après-midi. C’est vers 14 heures 30 que les compétiteurs ont commencé à s’échauffer, alors que la plage se remplissait rapidement.

Sous un grand soleil et un petit vent d’est, 16 riders ont été volontaires pour assurer le spectacle ont été répandus en 2 poules de 8. Chacun pouvait alors profiter de 2 passages devant le public et les juges, afin d’envoyer la figure la plus stylée. Les 4 meilleurs de chaque poule passant au tour suivant pour une finale à 8. Notés sur 20, les spécialistes de la discipline se sont de suite fait remarquer et le spectacle a été réellement à la hauteur des attentes du public… et de l’organisation!

Exit au 1er tour, le ciotaden Antony Ruenes, le hollandais Rick Jendrusch, les russes Tertyshnyy et Karachevtsev, les locaux Tim Roumian et Paco Mercader, ainsi que le vainqueur de la session Tow In de l’EFE 2012, le calédonien Antoine Albert!

Issus de la poule #1, on retrouve les français Nico Akgazciyan et Adrien Bosson aux côtés du vainqueur de la simple élimination d’hier, le belge Steven Van Broeckhoven, ainsi que l’anglais Adam Sims. Ils se retrouvent tous les 4 en finale avec les gagnants de la poule #2, le russe Vladimir Yakovlev, l’italien Matti Fabrizi, le belge Caers et le spécialiste de la discipline Tow In, le français Julien Mas.
Parfaitement orchestrés par l’organisation de l’EFPT et l’équipe de Seajet, les heats s’enchainent sans temps mort, ce qui permet de tenir le public en haleine. Chauffée à blanc par Loïc, le speaker super dynamique, et le gros son du DJ Ruben Petrisie, la foule n’a pas été avare en applaudissements et cela fait réellement plaisir de sentir que le public est bien réceptif au show offert par la discipline freestyle!

Si la lutte a été sans merci entre les 8 finalistes, c’est avec une incroyable agilité, des moves puissants et bien posés que le belge Steven Van Broeckhoven s’impose à nouveau et rafle la mise! Très bonne surprise du russe Vladimir Yakovlev qui, avec des figures compliquées (et donc mieux notées), s’adjuge une 2ème place bien méritée. En troisième position, l’italien Matti Fabrizi a également assuré une belle prestation. Mention très spéciale au jeune belge Yentel Caers qui termine 4ème devant l’as du Tow In Julien Mas (5)!

C’est vers 17h30 que la remise des prix a eu lieu, directement sur la plage devant une foule toujours plus nombreuse. N’ayant pas loupé une miette du spectacle de l’après-midi, Dominique Antonini, adjointe au Maire et déléguée au Tourisme, a pu remettre les trophées aux vainqueurs sous de chaleureux applaudissements.

Et c’est encore une belle journée qui s’achève sur cet EFE, une journée riche en action et avec de nouveaux résultats officiels. Les coureurs sont ce soir conviés à un repas offert à la crêperie « La Cidrerie » à 20h. Une soirée qui risque de se terminer tard dans la nuit puisque c’est officiellement la dernière occasion pour les champions de faire la fête. En effet, le circuit annuel s’achève sur cette dernière étape six-fournaise. Nul doute que Van Broeckhoven, officieusement « Champion d’Europe de Freestyle 2013 », ne manquera pas cette soirée!

Rendez-vous demain à Brutal Beach à nouveau pour la dernière journée de course.

Top 3 Tow In session :
1/ Steven Van Broeckhoven (Belgique)
2/ Vladimir Yakovlev (Russie)
3/ Mattia Fabrizi (Italie)

Tous les autres résultats sont ici

_DSC6940_5 _DSC7075_18 _DSC7216_30 Panorama_c_2 PanoramaA_37

À lire sur le même sujet