Pour quelques millimètres de plus

Sheico à Taiwan, le plus grand fabricant de néoprène au monde, annonce produire 4,5 millions de pièces par an, 60 % de la demande du marché. Pour mieux connaître et comprendre ce marché considérable, nous avons interrogé cinq Product Managers de marques reconnues en windsurf.

 

La combinaison néoprène est l’élément incontournable pour naviguer confortablement dès que la température de l’eau passe sous la barre des 22/24°C. On a tous un rapport privilégié, intime, avec ce costume de néoprène qui fonctionne comme une seconde peau. Son épaisseur varie en fonction de la température de l’eau, de l’air et du vent. Plus les conditions extérieures sont rudes, plus la combinaison détermine le degré de confort et donc de plaisir que l’on va éprouver sur l’eau. C’est alors un investissement qui vaut vraiment la peine d’être réfléchi et privilégié. Parce qu’il n’y a rien de plus désagréable que d’avoir froid en naviguant, d’avoir l’eau qui rentre par le cou, la fermeture ou les coutures. Rien de plus agaçant qu’une combinaison difficile à enfiler ou retirer au pied de la voiture en plein vent…

À lire sur le même sujet