Offringa et Koster : Champions du monde

Clap de fin à Maui.

Malheureusement, il aura été impossible aux organisateurs de la Mercedes Benz Aloha Classic 2019 de terminer la double élimination que ce soit chez les filles comme chez les garçons. L’épreuve s’est terminée par un grand nettoyage de la plage par les coureurs.

Sarah Quitta Offringa et Antoine Martin remportent donc tous les deux l’édition 2019.

Grâce à cette victoire, SQO devient pour la première fois Championne du monde en vague après avoir déjà accumulé 12 titres en Freestyle et 4 en Slalom (rien que ça). Elle devance Iballa Ruano Moreno (2) et Justyna Sniady (3). La française Marine Hunter qui a participé cette année a trois épreuves dont Maui termine a une très belle et prometteuse 7ème place.

Chez les garçons, Philip Koster qui a terminé 9ème à Maui récupère son titre de champion du monde, le cinquième au total à seulement 25 ans, grâce à ses trois premiers résultats à Pozo (2), Ténérife (3) et Sylt (3). C’est une des première année où il remporte le titre sans avoir gagné une seule épreuve. Cela montre que le niveau sur l’eau devient de plus en plus élevé. Il devance Marcilio Browne (2) et Ricardo Campello (3).

Antoine Martin, vainqueur à Maui se classe 4ème mondial sur le circuit PWA tout en remportant en même temps l’International Windsurfing Tour. Cela montre que Titoune est l’homme en forme du moment et qu’en 2020 il faudra encore bien compter sur lui et le surveiller de près.

Victor Fernandez, Champion du monde 2018 termine 5ème, juste devant Thomas Traversa (6).

Du côté des vagues, le tour est donc terminé. Maintenant, tous les yeux sont braqués vers la Nouvelle Calédonie où à la fin du mois la finale Slalom prendra place entre Matteo Iachino, Pierre Mortefon et Antoine Albeau. RDV le 18 Novembre pour le début des hostilités.

À lire sur le même sujet