ITW A. Albeau avant l’épreuve PWA de Nouméa

 Comment te sens tu à quelques jours du début de la dernière épreuves de l’année?

Je me sens bien. Je sais que je suis très compétitif cette année malgré les 2 grosses erreurs que j’ai faite au Turkmenistan et en Allemagne. Je suis très confiant en mon matériel, il ne faudra juste pas faire d’erreur.

 

Qu’est ce qui va faire la différence selon toi lors de cette semaine de compétition?

On va voir comment ça se passe. Je veux juste que l’on ait une bonne semaine de vent et que ça ne se fasse pas sur une seule manche. On verra bien de toute manière, il ne faut pas forcer le destin.

 

Comment expliques-tu cette force française cette année en slalom?

Nous sommes beaucoup de français sur le tour et la motivation se fait entre nous. C’est pour ça que ça marche bien, il y a aussi un tour AFF qui fonctionne bien.

 

Tu es arrivé tôt sur le lieu de compétition. As tu eu le temps de t’entraîner un peu et connais-tu le plan d’eau déjà?

Je connais bien le plan d’eau ici à Nouméa. J’y ai passé pas mal d’hiver. Je suis venu ici car je suis très bon pote avec Fred Morin du shop Diabolo et aussi avec Mika l’organisateur.

 

Ta famille est venue avec toi. Est ce important pour toi la présence de la famille sur ce genre de compétition?

Je voulais que mes parents viennent car La Calédonie est un pays fantastique. Mon père va aussi beaucoup m’aider à terre. J’ai également une promotion à faire au Japon avant mon retour en France et ce voyage va aussi permettre à mes parents de passer un peu de temps dans un pays nouveau pour eux.

984230_613236498785990_5313876556122213383_n 10801690_10152485966517104_8321882372299116120_n 10431574_1508490656071124_1234180627633557887_n

À lire sur le même sujet