On y a cru, et puis non

Ce matin, en se levant,

Tout le monde était ravi de retrouve le Pozo d’antan, venté à plus de 30 nœuds à même pas 9h.

Tout le monde était certain que la compétition allait enfin pouvoir commencer.

Tout le monde voyait déjà les heats s’enchaîner

Tout le monde se préparait à voire des riders pleurer et d’autres sauter de joie

Tout le monde s’imaginait ne pas avoir le temps pour manger ou se raconter les derniers ragots

Et puis au final, tout le monde à patienter.

Le vent est bien venu et est bien resté fort, obligeant à gréer les 3,0m.

Mais les vagues. Où sont elles, que font elles ?

Personne ne le sait sauf la Mme la météo qui de toute façon n’en prévoyait pas des énormes non plus.

Un nouveau tableau kids a alors été lancé, les filles ont pu courir leur heat de Quart et Demi.

Demain Dimanche est le dernier jour de compétition.

Je ne suis pas certain avec ce qui est prévu comme météo que le tableau homme puisse avancé plus loin qu’il ne l’est aujourd’hui.

En tout cas, les organisateurs sont plus motivé que jamais puisqu’ils ont convoqué les compétiteurs à 7h00 du matin. Aîe ça va piquer ce réveil très matinal.

On se croirait presque au Turkmenistan.

Pour moi en tout cas, il est temps de faire mes adieux à Pozo. Lors du meeting, mon avion survolera le spot et je serai sur le chemin du retour comme pas mal de compétiteurs qui avaient (mal) prévu de rentre plus tôt pensant que la compétition allait se terminer plus tôt dans la semaine.

Adios Pozo

Gracias.

Pour voire les photos du jour, cliquez ici

 

IMG_6843 IMG_6855 IMG_6863

 

À lire sur le même sujet