Le bilan de Pierre Mortefon après l’épreuve de Sylt

 

SYLT 1

« Je viens tout juste de rentrer de la Finale de la Coupe du Monde qui s’est déroulée en Allemagne sur l’île de SYLT ces 10 derniers jours. Le séjour fut assez long car j’avais décidé de partir un peu en avance pour pouvoir me réaclimater au froid mais aussi à la navigation dans la mer du Nord toujours bien difficile et spécifique …

Sylt n’est pas la Finale de la Coupe du Monde pour rien car c’est, je pense, l’un des plus gros événements de windsurf et même de sport de glisse au monde ! L’ensemble des disciplines et des meilleurs riders mondiaux s’y retrouvent pour terminer leur saison internationale avec le Freestyle, la Vague ainsi que le Slalom. L’île se remplit durant la période et la plage est chaque jour noire de monde lorsque les épreuves ont lieu avec un public complètement conquis et environ 1 000 000 de personnes sur la semaine. 

La compétition a commencé dès les 1ers jours avec le slalom dans des conditions très difficiles avec un vent de terre très perturbé et des manches difficiles à valider. Nous avons donc uniquement pu faire 1 manche par jour durant les 3 premiers jours. Je mis un moment à me mettre dedans et ce début de compétition n’est pas le meilleur que j’ai connu mais je suis resté concentré avec l’arrivée des discards pour revenir dans le classement. Le plan d’eau était vraiment difficile à naviguer avec un vent changeant en force mais aussi beaucoup en direction ce qui rendait les prises de décisions assez difficiles.  Il nous a ensuite fallu patienter 2 jours et laisser place à la compétition toujours plus impressionnante avec des manœuvres incroyables ! 

 Après cette petite pause le slalom est de retour faute de vagues pour les waveriders … Nous devons finir la 3ème manche et nous en feront 2 de plus le jour suivant … Peu chanceux je me suis fait rentrer dedans en plein jibe lors du 2ème tour de la manche n°4 perdant toute chance de qualification pour les finales … Mais surtout je ne passerai pas le 1er tour de la suivante dû à des conditions inadmissibles et d’une négligence du comité de course … En effet j’étais en tête de cette poule avec une solide avance et je suis malheureusement rentré dans une zone de mole jusqu’à m’arrêter et perdre place par place alors que le directeur de course ne prenait aucune décision ( il aurait d’ailleurs certainement annulé pour des « Big Names » comme on les appellent mais par pour les petits jeunes qui montent ) ! Après cette manche catastrophique, j’étais vraiment assommé et très déçu mais il fallait que je termine sur une bonne note. Je suis reparti  sur l’eau le lendemain sans aucune pression avec l’envie de bien faire … ! Cette fois-ci, en naviguant proprement j’ai pris une bonne 10ème place après une grosse bagarre pour la victoire de la finale perdante. Cette manche me permis de revenir au contact du Top 20 après avoir galéré en début de semaine … Les 2 jours suivants ne nous offriront pas la chance de continuer à courir avec une température glaciale et un vent trop juste …

 Qui dit finale, dit classement annuel et je termine cette année avec une belle 12ème  place sur ce circuit de Coupe du Monde !!! C’est un super résultat et je pense avoir montré que le travail commence à bien porter ses fruits avec notamment ma belle 8ème place en Corée et l’épreuve Turque où je ne suis pas passé loin d’un exploit … Maintenant il faut travailler sur la régularité et je suis sûr que je suis sur la bonne voie pour attraper un top 10 l’an prochain ( je termine à seulement 3 petits points de celui-ci cette année ) … 

La saison n’est pas encore terminée avec la Finale du Championnat de France qui aura lieu sur le mythique spot de la Torche dans 15jours ainsi qu’une ou deux longues distances qui viendront clore une année 2013 ultra chargée !!! « 

À lire sur le même sujet